Journée internationale pour l'élimination de la violence à l'égard des femmes


25 novembre 2021 - 213 vues

Chaque 25 novembre – à l'initiative et avec le soutien des Nations Unies – se tient la Journée internationale pour l'élimination de la violence à l'égard des femmes. Depuis l’apparition du COVID-19 et notamment lors des phases de confinement, les données et les rapports confirment que tous les types de violences contre les femmes et les filles, et surtout la violence domestique, se sont accrus. Pendant les phases de confinement, les interventions des forces de l'ordre pour violences conjugales ont augmenté de 42% en France. Les appels vers le 3919 (plateforme nationale dédiée) ont été multipliés par trois.

En cas d'urgence et de danger immédiat
Appelez le 17 (Police Secours) ou envoyez un sms au 114 
Si vous devez fuir votre domicile en urgence pour une demande de mise à l'abri, composez le 115

Information, écoute, orientation
Sont à votre disposition afin de vous apporter conseil et de vous accompagner :
> le 39 19 : Violences Femmes info - numéro d’écoute national anonyme et gratuit, du lundi au samedi de 9h à 21h. 
> Consultez le site de la fédération nationale Solidarité femmes (pour les sourd·es et malentendant·es, il existe un système d'écoute en langue des signes français) ; le 0800 05 95 95 : Viols Femmes Informations - anonyme et gratuit, du lundi au vendredi de 10h à 19h.
> Consultez le site du Collectif Féministe contre le viol le 116 006 : numéro d'appel national pour toutes les victimes d'infractions pénales : accueil, écoute et orientation des victimes et de leurs proches ;
01 40 47 06 06 : Écoute Violences Femmes Handicapées le lundi de 10h à 13h et de 14h30 à 17h30 et le jeudi de 10h à 13h. Une adresse courriel est réservée aux femmes déficientes auditives : ecoute@fdfa.fr
> le 119 : Enfance en danger - 7j/7, 24h/24.
Vous pouvez signaler des violences sexuelles et sexistes sur la plateforme nationale arretonslesviolences.gouv.fr et bénéficier d'assistante et de conseils.​

Déposer plainte et être accompagnée
Vous pouvez vous rendre sans délai dans le commissariat le plus proche ou vous signaler auprès de n’importe quel fonctionnaire de police présent dans l’espace public qui vous orientera vers un lieu de dépôt de plainte. Au commissariat, les situations urgentes sont prises en charge en priorité, dont les plaintes pour violences conjugales. Les interventions à domicile sont également possibles. Vous pourrez aussi déposer plainte en contactant par téléphone le 34 30, un rendez-vous vous sera donné.