Chèque énergie : le gouvernement annonce une rallonge de 100 euros


16 septembre 2021 - 784 vues

Cent euros. C’est ce que les 5,8 millions de bénéficiaires du chèque énergie recevront "courant décembre", a annoncé le cabinet du Premier ministre, précisant que "cette somme vient en plus de ce que ces ménages aux revenus modestes ont déjà reçu au mois d’avril dernier". Ce complément doit permettre à tous ceux qui souffrent de "précarité énergétique", et rencontrent des difficultés pour régler leurs factures d’énergie (électricité ou gaz, mais aussi fioul, bois, etc.), soit parce que leurs revenus sont insuffisants, soit parce qu’ils habitent dans des logements mal isolés, de pouvoir faire face à la très forte augmentation des prix observés ces derniers mois.

Celui du gaz a en effet notamment bondi de 7,9 % au 1er septembre et pourrait être encore réévalué de + 6 % au printemps 2022. La hausse de l’électricité au 1er août était certes modeste (0,5 %), mais depuis 2007, son prix s’est envolé de 60 %.

Créé en 2015 pour remplacer les tarifs sociaux de l’énergie, à savoir le tarif de première nécessité (TPN) pour l’électricité et le tarif spécial de solidarité (TSS) pour le gaz, le chèque énergie permet d’aider les ménages les plus modestes. Son montant varie entre 48 euros et 277 euros.
 
Attention : le montant du complément exceptionnel de 100 euros annoncé par Matignon sera fixe. Tous les ménages éligibles toucheront donc la même somme.