Une bouteille à la mer jetée aux États-Unis traverse l’Atlantique jusqu’aux Açores


18 juin 2021 - 245 vues

"Si vous trouvez ceci, envoyez un e-mail à cette adresse : messageinbottle2018@gmail.com." Ces quelques mots ont été tracés au feutre orange, d’une écriture enfantine, sur une feuille de papier glissée dans une bouteille en plastique, qui a ensuite été jetée à la mer.

L’auteur de ces lignes explique qu’il est âgé de 13 ans et que le point de départ de la bouteille est l’État de Rhode Island, sur la côte Est des États-Unis. Elle vient d’être retrouvée non loin des côtes de l’archipel des Açores, territoire portugais situé en plein océan Atlantique, comme le rapporte le quotidien américain The Boston Globe , mardi 15 juin 2021.

Portée par les courants, la bouteille aurait ainsi traversé une bonne partie de l’océan Atlantique et parcouru une distance d’au moins 3 800 kilomètres. L’objet a manifestement été mis à l’eau en 2018, à en croire la date qui figure dans l’adresse électronique. Le jeune auteur dit encore qu’il l’a jetée à la mer pendant la fête de Thanksgiving, qui se déroule au mois de novembre.

Celui qui a retrouvé la bouteille est un jeune homme de 17 ans, nommé Christian Santos. Il vit aux Açores et a repéré l’objet alors qu’il pratiquait la chasse sous-marine, non loin des côtes de l’île de São Jorge.

Quand il se met à l’eau, Christian Santos voit souvent des détritus à la dérive dans l'Atlantique : sacs en plastique, cordages, et même parfois des pièces de bateaux. Parfois, le jeune chasseur sous-marin ramène même les déchets sur le rivage, pour lutter contre la pollution en mer. Après avoir repéré la bouteille, Christian Santos décide donc de la récupérer. Et un détail accroche son regard : "J’ai vu qu’il y avait un morceau de papier à l’intérieur", raconte-t-il.

Il ramène l’objet sur le rivage, sort la feuille, la déplie, et découvre le message. Intrigué, il montre ensuite la trouvaille à sa mère, Molly Santos, comme il l’explique à la chaîne de télévision américaine WCVB Channel 5 Boston. Le message fait remonter des souvenirs, chez cette dernière : les Santos ont en effet vécu aux États-Unis, à Boston, non loin de l’endroit où la bouteille a été jetée à la mer.

Molly Santos envoie alors un courrier électronique à l’adresse qui figure sur la lettre, mais elle ne reçoit pas de réponse. Alors, le 8 juin, elle publie un message sur le réseau social Facebook, dans lequel elle demande aux internautes de l’aider à identifier l’expéditeur du message.

"J’aimerais beaucoup lui raconter où et comment j’ai trouvé la bouteille, conclut Christian Santos. Nous pourrions devenir amis." Et si celle-ci a bien été envoyée en 2018, l’expéditeur devrait avoir sensiblement le même âge que lui, aujourd’hui.