Nîmes : JeremStar accusé d'être à la tête d'un réseau de prostitution de mineurs a été innocenté


17 juin 2021 - 319 vues

Tout a commencé il y a plus de trois ans. Le blogueur Aqababe publiait sur les réseaux sociaux une vidéo de Jérémy Gisclon, connu sous le pseudonyme de JeremStar, en train de se masturber. Puis, il accusait Pascal Cardonna, surnommé Babybel, proche de JeremStar, d'avoir utilisé la notoriété de son ami pour approcher des hommes, parfois mineurs, et leur proposer des rapports sexuels, témoignages à l'appui. C'était le début du "JeremStar Gate". "Je tiens à préciser que je n'ai absolument rien à voir avec sa vie intime", indiquait alors JeremStar, se dissociant de Pascal Cardonna. "On m'accuse d'être à la tête d'un réseau de prostitution de mineurs. Je nie", ajoutait-il, déposant une plainte au parquet de Paris pour "atteinte à l'intimité de la vie privée". Trois ans et demi plus tard, il a obtenu gain de cause.

Mercredi 16 juin, sur Instagram, il a partagé une photo sur laquelle il apparait tenant un panneau avec l'inscription "Je suis innocent. Aujourd’hui est un jour particulièrement important pour moi. J’ai reçu un courrier du procureur de Nîmes, en charge de l’enquête de ce qui a injustement été appelé le “Jeremstar Gate” par mes cyberagresseurs et les médias". Courrier dans lequel il a pu lire : "L’affaire a été classée sans suite à l’égard de Monsieur Jérémy Gisclon, aucune infraction n’ayant été retenue", a-t-il rapporté.