Certains achats sur Wish, Cdiscount ou Amazon devraient bientôt coûter plus cher


21 juin 2021 - 260 vues

Le prix de certaines commandes passées sur les plateformes de e-commerce pourrait bientôt augmenter. En cause : la transposition dans le droit français d'une directive européenne adoptée en 2017.

Jusqu'à maintenant, les produits livrés en France et provenant de l'extérieur de l'Union européenne se voient appliquer la TVA à hauteur de 20%. A une exception près : les commandes dont le montant n'excède pas 22 euros sont exonérées de cette taxe. Mais dès le 1er juillet, cela ne sera plus le cas, conformément à la réglementation européenne.

Cette mesure vise à lutter contre la concurrence déloyale entre les entreprises européennes et celles étrangères. En effet, les produits européens doivent déjà appliquer cette taxe. A contrario, les vendeurs installés en dehors de l'UE profitent de l'exonération en vigueur pour proposer des prix imbattables sur les plateformes de e-commerce. C'est notamment le cas sur les marketplaces chinoises Wish, AliExpress ou Alibaba.

L'extension de la TVA à tous les produits importés depuis l'extérieur de l'UE va aussi permettre de lutter contre la fraude. En 2019, l’Inspection générale des Finances estimait que 98% des vendeurs tiers enregistrés sur les plateformes d’e-commerce n’étaient pas immatriculés à la TVA en France alors qu’ils y vendaient des produits, relève BFMTV.

Selon Alexandre Siat, avocat en droit des affaires cité par Capital, le "dispositif devrait faire grimper les prix de 20 à 30% pour les biens en provenance de Chine". Une dépense supplémentaire que les consommateurs devront intégrer à leur budget.