Déclaré mort, il passe une nuit à la morgue et est retrouvé vivant le lendemain


25 novembre 2021 - 2726 vues

C’est une histoire qui fait froid dans le dos. Le 19 novembre 2021, un homme de 45 ans a été transporté d’urgence dans une clinique privée après avoir été renversé par une moto à Moradabad, à l’est de la capitale indienne New Delhi. Déclaré mort puis laissé dans une cellule réfrigérée de la morgue la nuit suivante "il a été retrouvé vivant le lendemain", rapporte le journal britannique The Telegraph.

La veille, et malgré le travail des soignants, l’homme avait été déclaré décédé. "Le médecin de garde l’a examiné. Il n’a trouvé aucun signe de vie et l’a donc déclaré mort", a précisé Rajendra Kumar, le directeur médical de l’hôpital à l’Agence France-Presse (AFP). Des propos repris notamment par le site d’information Today.

Le médecin a ensuite précisé que la police avait été informée du décès, et que le corps avait été placé dans un congélateur de la morgue de l’établissement de santé jusqu’à l’arrivée de sa famille, six heures plus tard. "Lorsqu’une patrouille de police et sa famille sont venues afin d’entamer les démarches administratives de l’autopsie, il a été retrouvé vivant", a ajouté Rajendra Kumar.

Pour ce dernier, il s’agit d’un véritable miracle même si la victime est actuellement dans le coma et doit suivre un traitement supplémentaire. Selon la presse locale, ses jours ne seraient plus en danger. Comment expliquer ce retournement de situation ? Un médecin, interrogé anonymement par le quotidien local The Times of India, estime que le miraculé a probablement été sauvé en raison de pannes de courant à l’hôpital [qui] ont provoqué par intermittence l’allumage puis l’arrêt des congélateurs mortuaires.

Parallèlement, une enquête a été ouverte par les autorités indiennes pour déterminer les circonstances exactes de cette résurrection.