Le nouvel IRM le plus puissant du monde testé sur... un potimaron


07 octobre 2021 - 409 vues

L’IRM le plus puissant au monde pour observer le corps humain, et notamment le cerveau, a livré ses premières images. Il a été testé... sur un potimarron. Avant le feu vert des autorités sanitaires pour l’examen de sujets humains, la machine va demander quelques mois de réglages et l’intégration de nouveaux instruments. Pour ne courir aucun risque, l’IRM est donc testé sur un légume.

Quoi de mieux adapté qu’un potimarron : "Il a un diamètre identique au cerveau, une structure interne intéressante, complexe, avec des grains et des parties fibreuses – et puis il est de saison", détaille Cécile Lerman, ingénieure et cheffe de projet pour la partie Imagerie par résonance magnétique (IRM).

20 ans de recherche

"Iseult" est l’aboutissement de plus de 20 ans de recherche et d’un partenariat franco-allemand mené par le CEA et impliquant des industriels comme l’allemand Siemens-Healtlineers. La machine va permettre "d’aller étudier d’une façon plus fine la structure cérébrale", explique Cécile Lerman.

La machine est hors norme, près de quatre fois plus puissante que les machines actuelles. La fabrication de son aimant a demandé six ans de travail, pour assembler les milliers de kilomètres d’un alliage rare, du nobium-titane, qui composent l’énorme bobine de 45 tonnes.

Performances inédites

Iseult, "l’imageur le plus performant au monde", selon Lionel Quettier, devient ainsi la nouvelle star de NeuroSpin, le centre de recherche sur l’imagerie cérébrale du Commissariat à l’énergie atomique et aux énergies alternatives (CEA), situé à Saclay (Essonne) et dirigé par le neuroscientifique Stanislas Dehaene. La machine vise une résolution sous le demi-millimètre, et surtout "un gain de facteur 10 en qualité de signal", selon Cécile Lerman.