Google collabore avec le fisc français pour recenser les piscines non déclarées


12 octobre 2021 - 1503 vues

Les détenteurs d'une piscine non déclarée sont recherchés d'une nouvelle manière. Les prises de vues aériennes que Google utilise dans plusieurs domaines sont désormais prisées par le fisc. Alors que de nombreux Français, ne déclarent pas leur piscine ou leur véranda, cette collaboration pourrait venir à bout de nombreux fraudeurs.

Ce type de fraude est devenu récurrent pour échapper à la montée de l'impôt. En effet, une piscine serait une source de trou financier pour leurs détenteurs. "J'aurais un surplus de taxe foncière par an de 496 euros. Ça a été une surprise, on ne nous le dit pas spécialement lorsqu'on fait une piscine. On sait qu'il y aura un impôt supplémentaire, mais ça m'a semblé assez important", peste une habitante ayant fait construire une piscine près de sa maison. Cette nouvelle surveillance est expérimentée dans neuf départements. Le bilan fait déjà état de 3 000 piscines non déclarées.